September 25 – 28, 2016 | HALIFAX Marriott Harbourfront

Pratiques exemplaires : comment intégrer l’analyse des données en matière de juricomptabilité et de risques de fraude dans des programmes d’audit interne et d’audit de fournisseurs

27 Sep 2016
15:55 - 16:50
Salle de bal Acadia ABC

Pratiques exemplaires : comment intégrer l’analyse des données en matière de juricomptabilité et de risques de fraude dans des programmes d’audit interne et d’audit de fournisseurs

L’avenir des praticiens de l’AI et de la juricomptabilité se trouvera révolutionné par les « mégadonnées » et la façon dont il est possible d’y recourir pour déterminer des risques éventuels de fraude et autres (c.-à-d., la subornation et la corruption) auxquels il convient de s’attaquer au moyen des contrôles internes et sur lesquels il peut se révéler nécessaire d’enquêter. Par exemple, l’analytique des données sur les comptes créditeurs peut permettre d’identifier des fournisseurs à haut risque et/ou les contrats qui devraient être intégrés à un programme d’audit interne et/ou d’audit des fournisseurs. Un recoupement entre les fournisseurs et le personnel permettra possiblement de cerner les éventuels conflits d’intérêts sur lesquels l’audit interne devrait s’attarder. L’analytique du temps et des dépenses peut être utile à l’AI quand il s’agit d’identifier les employés risquant de tenter des abus ou de contrevenir aux politiques internes en matière de dépenses. Qui plus est, le risque de fraude est une question de premier plan pour l’AI. Il devrait être pris en compte dans tout programme d’AI. L’analyse des données juricomptables constitue un outil sensationnel pour cerner un risque de fraude et détecter des comportements inappropriés tant en interne (c.-à-d., chez le personnel) qu’en externe (c.-à-d., chez les fournisseurs).